Actualités
Photo Frédéric Valletoux : © Patrick dagonnot
Photo Olivier Véran: © Boblem27

9 septembre 2016

Présidence de la FHF : le duel

Le 28 septembre, la Fédération Hospitalière de France se choisira un nouveau candidat. Une élection qui devait se résumer à une promenade de santé pour Frédéric Valletoux, président sortant, seul candidat à sa succession. C’est en tout cas ce qu’on pensait jusqu’à ces dernières heures. Du coup, le Mensuel des Maisons de Retraite – parti à l’impression avant le coup de théâtre – a faussement acté la candidature unique du maire LR de Fontainebleau.

Le coup de théâtre ? C’est l’annonce, ce 9 septembre, de la candidature d’Olivier Véran, ancien député de l’Isère, neurologue au CHU de Grenoble et administrateur de la FHF. Ainsi, ce qui apparaissait comme une élection sans enjeu va devenir un duel au sommet.

Frédéric Valletoux, avec ses 45 ans en 2011, avait rajeuni la fonction de président de la FHF. Olivier Véran, avec ses 36 ans, propose lui une cure de jouvence plus drastique encore. Les deux sont des élus de terrain sans être des notables ventripotents : l’un est maire de Fontainebleau et conseiller régional d’Ile de France ; le second fut député de 2012 à 2015 – il fut contraint à cette date de rendre son siège à Geneviève Fioraso lorsqu’elle quitta le gouvernement – et est depuis conseiller régional Auvergne-Rhône Alpes. L’un est de droite, membre de LR et soutien d’Alain Juppé. L’autre est un social-démocrate qu’on a donné proche d’Emmanuel Macron mais qui semble rester fidèle au président de la République.

Olivier Véran a hésité jusqu’aux universités d’Eté de la FHF de ce début septembre. Les contacts pris à cette occasion semblent l’avoir décidé à y aller.

Il faut dire que depuis 20 ans la fonction a plutôt pas mal réussi à ceux qui l’ont occupée. Gérard Larcher, président de 1997 à 2004 ? Il est devenu président du Sénat. Claude Evin, président de 2004 à 2009 ? Il a ensuite dirigé l’ARS Ile de France pendant 6 ans. Jean Léonetti ? Il a quitté la FHF qu’il a présidée de 2009 à 2011 pour entrer au Gouvernement. Tous les espoirs sont donc permis à l’un des deux protagonistes !

Frédéric Valletoux pourra plaider la continuité et valoriser son bilan. Quant à Olivier Veran, il devrait mener campagne sur son double profil de politique et de médecin. Il misera aussi sur une botte secrète qu’il a dévoilée au dernier moment : il mènera campagne en « ticket » avec Edouard Couty. Cet ancien directeur d’hôpital et ancien Directeur des Hôpitaux au Ministère, particulièrement connu et apprécié de la communauté hospitalière, est promis au poste de vice-président de la FHF en cas de victoire.

Les 15 prochains jours devraient donc être denses en négociations de couloirs. Résultat le 28 septembre.


Retour aux actualités