Actualités
14 novembre 2016

Les résultats de l’enquête MCOOR présentés aux Assises Med Co-Idec

MCOOR, l’autre association des médecins coordonnateurs, mène actuellement une enquête nationale auprès des médecins co. Les réponses aux questionnaires alimenteront un livre blanc qui fera état des principales préoccupations des professionnels.

Issue de la scission d’avec la Fédération française des associations de médecins coordonnateurs en Ehpad (Ffamco-Ehpad) en 2015, l’association MCOOR s’était alors engagée à consulter l’ensemble des médecins exerçant dans le secteur médico-social afin d’être la plus représentative possible.

Les réponses aux questionnaires, relayés en partenariat avec les Agences régionales de santé (ARS) et la Caisse nationale pour la solidarité et l’autonomie (CNSA), permettent de dresser un premier bilan.

Une profession marquée par l’hétérogénéité

Dans un entretien accordé au site Gérontonews, le Dr Gaël Durel, l’un des vice-présidents de MCOOR, esquisse quelques axes de lecture. Concernant les sujets qui animent actuellement la profession, tels que le droit de prescrire – dont les médecins coordonnateurs ne disposent que sous certaines conditions – les avis ne sont pas aussi tranchés que prévus. Pour le Dr Durel, les réponses varient selon la nature de l’établissement et l’exercice ou non d’une activité libérale en parallèle par le médecin coordonnateur. Une analyse des réponses qui nécessitera donc du temps.

Gael Durel évoquera d’ailleurs les résultats de cette enquête lors de son intervention aux Assises nationales des Médecins Co et des Idec le 25 novembre prochain à Paris lors d’une table-ronde qui portera également sur le droit de prescription, la réforme des diplômes d’études médicales ou la disparition de la capacité gériatrique…

Pour vous inscrire


Retour aux actualités