Actualités
2 novembre 2011

61% des bénéficiaires de l’APA vivent chez eux

1,1 million de personnes bénéficiaient de l’APA en 2009, selon les derniers chiffres publiés par le ministère des Solidarités. Parmi elles, 699 000 vivent à domicile, qui touchent en moyenne une allocation de 500 euros par mois.  

Le ministère en recense très exactement 1 148 000 sur tout le territoire, DOM compris, à fin 2009. Le nombre de bénéficiaires de l’allocation personnalisée d’autonomie a d’ailleurs augmenté de 2,9% en un an, entre 2008 et 2009, « soit une évolution très proche de celle de la population des personnes de plus de 60 ans», remarque la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), auteur de ce dernier pointage.

Et c’est le nombre de bénéficiaires à domicile qui croit le plus (+3,2% en un an). Ces bénéficiaires représentent 61% du total des allocataires. Ils sont aussi, logiquement, moins dépendants et plus jeunes, en moyenne, que ceux vivant en Ehpad ou en logement foyer. Ainsi, 81 % des personnes les plus dépendantes (classées en GIR 1) bénéficient de l’APA en établissement et près de 80 % des personnes les moins dépendantes (GIR 4) perçoivent l’APA à domicile. De même, plus de 33 % des bénéficiaires de l’APA à domicile ont moins de 80 ans, contre un peu moins de 20 % pour les bénéficiaires de l’APA en établissement

En moyenne, le montant des plans d’aide pour les personnes qui vivent chez eux est de 500 euros par mois, alors que le tarif dépendance est de 478 euros pour celles qui sont en établissement.

Petit rappel : A domicile, la dépense d’APA correspond au plan d’aide du bénéficiaire, après l’évaluation de ses besoins par une équipe médico-sociale du conseil général. L’APA finance ainsi une partie des aides compensant les difficultés de la vie quotidienne (aides humaines et aides techniques ou aménagements du logement). A noter que le montant du plan d’aide ne peut pas excéder un plafond national fixé pour chaque GIR.

Retrouvez les résultats complets de cette étude sur http://www.sante.gouv.fr/IMG/pdf/er780.pdf 


Retour aux actualités