Actualités
© Collectif-Faust-Favart

26 mai 2016

De Geront Expo au Paris Healthcare Week : le lifting…

Comme chaque année, le Parc des expositions de la Porte de Versailles a accueilli le rendez-vous de la FHF baptisé cette année la « Paris Healthcare Week » (PHW). Des créateurs de mobilier adapté aux assureurs, en passant par les entreprises technologiques, tous sont présents pour la grand-messe. Incontournable pour les acteurs du secteur sanitaire, l’ex-Salon de la Santé et de l’Autonomie a donné toute sa place au secteur médico-social.

Depuis longtemps, il est reproché au salon Paris Healthcare Week (ex Hôpital-Expo, ex-Salons de la Santé et de l’Autonomie) et à fortiori à son organisateur, la Fédération Hospitalière de France (FHF), d’être trop  « hospitalo-centré ». Depuis quelques mois, toutefois, les évolutions de la fédération ont laissé entrevoir une véritable volonté de changement d’orientation. Qu’en est-il dans les faits ?
Le médico-social, éternel oublié du discours d’ouverture…
C’était pour Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, la « der des der ». Recordwoman de la longévité à ce poste sous la Vème République, la ministre de la Santé est venue pour la 5ème année consécutive inaugurer l’évènement.
Ici, l’hospitalo-centrée, ce fut la Ministre, qui n’a pas dit un mot dans son discours sur le secteur médico-social sauf à expliquer que l’hôpital de demain devra estomper ses frontières avec la ville, le médico-social et le domicile. A l’instar des années précédentes, son discours ne s’adressait donc qu’au seul secteur hospitalier. Dommage pour un salon auquel la FHF tente de donner chaque année une coloration « médico-sociale ».
Mais le même jour à 16h00, ce fut au tour de Pascale Boistard de faire le tour des stands. La Secrétaire d’Etat chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie est ainsi venu saluer le Mensuel des Maisons de Retraite !
IMG_6454
…mais pas de la FHF

En revanche, les changements opérés au cours des derniers mois à la FHF ont permis de donner au médico-social des signaux clairs. La nomination de David Gruson comme délégué général fut une bonne nouvelle, lui, qui fut conseiller santé-autonomie du Premier Ministre. La création récente au sein de la FHF d’un « Pôle Autonomie » dirigée par Annie Lelièvre est un autre signe de cette volonté. Quand à la FHF, elle a installé cette année son stand au cœur du « village médico-social » où de nombreuses agoras ont portés sur des thématiques du secteur telles que le risque suicidaire de la personne âgée, l’avancée en âge des personnes handicapées ou encore l’adaptation du logement avec la Silver Economie. Le Mensuel des Maisons de Retraite y a d’ailleurs animé une session de formation d’une heure sur les CPOM et l’EPRD.
IMG_2193


Retour aux actualités