Actualités
10 décembre 2018

Grand âge : la concertation est lancée !

Le 1er octobre dernier Agnès Buzyn lançait la grande concertation « Grand âge et autonomie » visant à préparer les contours de la loi dépendance prévue pour 2019. Comment s’organise cette concertation qui devrait s’achever fin janvier ? En quoi les médecins coordonnateurs peuvent s’y impliquer ? Le JMC fait le point

Un conseil d’orientation pour formuler des propositions

Pour mener la réflexion jusqu’à fin janvier et recueillir les contributions des dix ateliers thématiques, la ministre de la Santé et des Solidarités a nommé un conseil d’orientation constitué autour de Dominique Libault, un des principaux spécialistes de la Sécurité sociale actuellement président du Haut Conseil du financement de la protection sociale. Parmi les experts présents autour de cette personnalité, on retrouve notamment : Anne-Marie Armenteras de Saxcé (HAS), Luc Broussy (France Silver Eco), Bertrand Fragonard (Haut Conseil de l’âge), Dominique Gillot (CNCPH), Michel Laforcade (ARS Nouvelle Aquitaine), Anne-Marie Brocas (HCAAM), Denis Piveteau (Conseiller d’Etat), Pierre Ricordeau (IGAS) ou encore Rose-Marie Van Lerberghe (Ancienne DG de l’AP-HP).

Un comité scientifique pour prendre un peu de hauteur

Pour éclairer ses choix, le conseil d’orientation pourra s’appuyer sur un comité scientifique pluridisciplinaire placé sous la houlette du professeur Bruno Vellas, coordonnateur du Gérontopôle de Toulouse et chef de service du département de médecine interne et de gériatrie du CHU de Toulouse (voir entretien). Pour alimenter la réflexion, il sera entouré par des personnalités diverses comme Cynthia Fleury (philosophe et psychanalyste), Dominique Argoud (sociologue), Régis Aubry (Observatoire national de la fin de vie), Claude Jeandel (Collège professionnel des gériatres français) ou encore Nathalie Salle (Société savante française de télémédecine).


10 ateliers thématiques pour recueillir la parole du terrain

Afin de préparer au mieux la réforme et de permettre aux acteurs de terrain de faire entendre leur voix, Agnès Buzyn a mis en place dix groupes de travail thématiques censés couvrir l’ensemble des aspects de cette vaste réforme. Plusieurs ateliers intéressent en premier chef les médecins coordonnateurs, notamment ceux sur la prévention de la perte d’autonomie, les métiers ou encore l’hôpital et la personne âgée.

Atelier 1 : Gouvernance et pilotage
Quelle architecture pour un risque autonomie ? Quel périmètre ? Faut-il y inclure le handicap ? Faut-il une nouvelle branche ? Quelle répartition entre Etat, Sécu et départements ?

Atelier 2 : Panier de biens et services et reste à charge
Quelles prestations doivent être couvertes ? Quel reste à charge à domicile comme en établissement ? Quelles réformes des prestations publiques (APA, ASH, dépenses fiscales…) ?

Atelier 3 : Nouveaux financements
Comment mobiliser des financements supplémentaires ? Nouvelles recettes, immobilisation du patrimoine, développement des assurances et des couvertures complémentaires, dispositifs socio-fiscaux incitatifs pour développer le marché de l’assurance-dépendance…

Atelier 4 : Parcours des personnes âgées
Quelles sont les attentes des personnes âgées ? Comment faciliter leurs parcours ? Comment simplifier l’accès à l’information et à l’orientation ?

Atelier 5 : Prévention et bien vieillir
Comment mieux structurer la politique de prévention de la perte d’autonomie pour retarder sa survenue ou limiter sa lourdeur ? Comment mieux connaître les facteurs de risques ? Comment mieux repérer les situations de fragilité ?

Atelier 6 : Métiers
Comment améliorer l’attractivité des métiers et des carrières de l’aide et du soin aux personnes âgées ? Comment faire progresser la qualité de vie au travail ? Comment expliquer et résoudre les difficultés de recrutement dans les établissements et les services à domicile ? Autant de thématiques largement traitées lors de nos dernières Assises…

Atelier 7 : Aidants, familles, bénévoles
Comment reconnaître et mieux accompagner les aidants ? Comment mettre en œuvre concrètement le droit au répit ?

Atelier 8 : Offre de demain pour les personnes âgées en perte d’autonomie
Comment proposer des scénarii d’évolution de l’offre de prise en charge des personnes âgées en établissement comme à domicile ? Tarification, CPOM, qualité, Ehpad hors les murs sont au menu de cet atelier.

Atelier 9 : Cadre de vie
Comment améliorer le cadre de vie quotidien des personnes âgées en perte d’autonomie ? Comment adapter les logements, favoriser les mobilités, l’accès au numérique et aux services publics ?

Atelier 10 : l’hôpital et la personne âgée
Comment renforcer l’adaptation de l’hôpital à la personne âgée et comment faire de l’hôpital un pôle d’expertise gériatrique ?


Retour aux actualités