Actualités
10 novembre 2017

Grippe : la ministre secoue enfin le cocotier

« On ne peut pas travailler avec des personnes très âgées sans leur assurer cette protection minimale qu’on leur doit », la déclaration peut paraître anodine. Elle résume pourtant la volonté d’Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, d’enfin sortir du bois sur ce sujet si épineux de l’obligation de vaccination des personnels en Ehpad contre la grippe. Très remontée lors du lancement de la campagne annuelle de vaccination, le 4 octobre dernier, la ministre a rappelé qu’il était inadmissible que le taux de vaccination des soignants contre la grippe ne dépasse pas 25 %. Celle-ci a confirmé qu’elle allait sensibiliser les directeurs d’établissements et les syndicats de médecins libéraux sur ce sujet, tout en soulignant que si les mesures incitatives s’avéraient inefficaces, elle pourrait envisager des mesures plus coercitives. Les mauvaises langues diront qu’elle aurait pu agir avant. Les plus optimistes, médecins coordonnateurs en tête, ne pourront que se réjouir de cette posture inédite de fermeté…


Retour aux actualités