Actualités
Légende photo : Florence Arnaiz-Maumé, déléguée générale du Synerpa - Copyright : Patrick Dagonnot - EHPA Presse

5 juin 2013

Le Synerpa, 1er syndicat sur les résidences services pour seniors

Le Synerpa, syndicat des maisons de retraite privées, est aussi désormais la première institution représentative des résidences services pour seniors. C’est en tout cas ce qu’il revendique, depuis l’intégration dans ses rangs du groupe Aegide Domitys et des résidences services de DomusVi. En congrès aujourd’hui et demain à Marseille, le Synerpa se place donc résolument sur le champ de la « résidence intermédiaire ». En attendant plus ?

Le « parcours de santé des personnes âgées » irrigue jusque dans les arcanes des fédérations professionnelles. Alors que les pouvoirs publics ne jurent que par ce continuum de prise en charge et la coordination entre les acteurs, le Synerpa fait un grand pas en ce sens, en accueillant, parmi ses adhérents, l’un des poids lourds des résidences services pour seniors, le groupe Aegide Domitys – 35 résidences d’ici fin 2013. En ajoutant les résidences services d’un adhérent historique, DomusVi, le Synerpa revendique aujourd’hui une cinquantaine de résidences services pour seniors, en plus de ses 1 800 adhérents Ehpad. Et revendique aussi du même coup la première place, devant le Syndicat national des résidences avec services pour aînés (SNRA), créé fin 2010.

Un choix stratégique pour le Synerpa, alors que « le secteur des résidences services pour seniors connaît actuellement un fort potentiel de développement : environ 400 aujourd’hui, elles seront 600 dans deux ans et, selon les estimations, plus d’un millier en 2020 », explique à Dépendance, le débat Florence Arnaiz-Maumé, déléguée générale du syndicat, qui participera vendredi, dans le cadre du congrès, à une table ronde sur le sujet avec précisément son nouvel adhérent, Aegide Domitys. Un choix stratégique aussi pour le secteur des résidences seniors, puisque, poursuit Florence Arnaiz-Maumé, « nous travaillons d’ores et déjà avec ces nouveaux membres pour définir un cahier des charges et un label, qui sera présenté aux pouvoirs publics afin que les résidences services pour seniors répondent véritablement aux besoins des personnes âgées fragiles ».

Un choix qui pourrait également en appeler d’autres, toujours dans le cadre de ce fameux parcours des personnes âgées… Vers le domicile par exemple, où certains des adhérents historiques du Synerpa – Orpéa et DomusVi – sont déjà présents.


Retour aux actualités