Actualités
2 novembre 2011

Libéraux-Ehpad : seulement 22% de contrats signés

Les médecins (et kinés) libéraux qui travaillent en Ehpad sont désormais censés signer un « contrat de coordination » avec les établissements. Mais c’est une habitude qu’ils ont bien du mal à prendre…  

Le « contrat de coordination » précisant les relations entre les Ehpad et les intervenants libéraux (médecins et kinés) a été publié le 30 décembre 2010. Mais il continue de faire des vagues, un recours en annulation ayant même été déposé auprès du Conseil d'Etat par l'Ordre des médecins.

En attendant les résultats de ce recours, c'est l'attentisme qui prévaut pour une large part de la profession : selon les derniers chiffres du ministère de la Santé, seuls 22 % des médecins traitants (et 32% des kinésithérapeutes) ont signé ce contrat à la fin du premier semestre 2011.

Ce premier bilan s'avère en-deçà des attentes de la Fédération des associations de médecins coordonnateurs (Ffamco) – qui accompagne ce projet de contractualisation depuis ses débuts – et qui avançait jusqu'ici sur un taux de signature entre 30 % et 50 %. Il faut dire que certains syndicats restent très remontés contre un texte « fondamentalement déséquilibré, contraignant les médecins sans rien leur apporter en retour », comme le dit le Dr Philippe Marissal. Le président du SNGIE (émanation du premier syndicat de généralistes MG France) planche d'ailleurs actuellement sur la rédaction d'un projet alternatif de « convention territoriale » qui pourrait servir – sur la base du volontariat– à encadrer les relations entre Ehpad et médecins généralistes.  

Retrouvez plus d’infos dans le Journal du Médecin Coordonnateur n°44 d’octobre/novembre/décembre.  (https://www.ehpa.fr/index.php?action=presse).


Retour aux actualités