Actualités
15 mai 2018

Petit tour le long des sentiers de la Loire

paru dans Le Mensuel des Maisons de Retraite

Rare région à ne pas avoir vu ses contours s’élargir au moment de la réforme territoriale de 2015, les Pays de la Loire n’en possèdent pas moins une identité plurielle du fait de l’hétérogénéité des territoires qu’ils recouvrent. Entre un puissant secteur public, de nombreuses congrégations implantées sur un territoire qui fut parfois rebelle à la Révolution Française et des mutuelles très présentes, le secteur commercial - au-delà de son implantation dans les grandes villes (Nantes, Angers, Le Mans) - pèse peu dans une Région qui compte un des taux d’équipement les plus élevés de France.




quelques acteurs clés Sur le terrain

Pr Gilles Berrut

À quelques encablures des machines de l’île de Nantes se situe un haut lieu de gérontologie, le Gérontopôle Autonomie et Longévité des Pays de la Loire. Parmi ses domaines d’intervention figure notamment le développement économique. En tant qu’animateur de la filière Silver économie ligérienne, lancée en avril 2014, le Gérontopôle accompagne la recherche, le développement et la commercialisation de produits et services destinés aux personnes âgées (domotique, adaptation des logements). Le tout sous la houlette de l’excellent Pr Gilles Berrut.

 

 

Loire-Atlantique : des Etats Généraux des Ehpad

Sentant que le malaise grandissait dans les Ehpad au point de déboucher sur un mouvement national de grève, Philippe Grosvalet, le président PS du Conseil Départemental de Loire-Atlantique a décidé de lancer… des « Etats Généraux des Ehpad ». Plus de 250 professionnels sont venus assister fin mars au lancement d’un processus qui se conclura fin juin. Pendant ces mois, quatre groupes de travail, constitués de directeurs d’Ehpad, d’organisations de retraités, d’élus et de responsables du Conseil départemental et de l’ARS, se seront réunis sur quatre thématiques différentes. On se prend à rêver que les 99 autres départements de France initient une même démarche…

 

Les Mutuels du Mans

Dr Jean-Marie Vétel

Jean-Claude Boulard

Il fut à l’Assemblée nationale l’auteur du tout premier rapport parlementaire proposant la création d’une Allocation Autonomie, ancêtre de l’APA. C’était en 1991. Il s’appelle Jean-Claude Boulard et il est aujourd’hui encore Maire du Mans. Il fut, durant de nombreuses années chef du service de gériatrie de l’Hôpital du Mans et président du syndical national des gériatres.

Mais le Dr Jean-Marie Vétel est aussi un des « papas » des outils AGGIR et PATHOS qui, 20 ans après leur création, sont plus que jamais au cœur des débats de la profession.


 

Delphine Martineau

3 questions à Delphine Martineau

Responsable du département « Parcours des personnes âgées » de l’ARS Pays de la Loire

Quel bilan dressez-vous de cette première année de la réforme CPOM-EPRD sur la région ? Comment s’annonce l’année 2018 sur ce sujet ?

La mise en œuvre de la réforme de la contractualisation et de la tarification a fait l’objet d’une concertation étroite entre l’ARS, les 5 Départements de la région Pays de la Loire et les fédérations (concertation sur la trame CPOM, organisation de rencontres départementales avec les Ehpad, procédure commune ARS-CD pour les EPRD et les CPOM …).

L’ARS et les CD travaillent actuellement sur la finalisation des CPOM dont les négociations ont été engagées en 2017. 20 CPOM sont signés à ce jour ; 58 sont en cours de signature, dont 2 inter départementaux.

L’année 2018 se caractérise par la poursuite de l’accompagnement de la réforme via l’outillage des organismes gestionnaires et la constitution de fiches repère.

Quels sont les deux principaux objectifs que vous vous fixez en direction des Ehpad pour les prochaines années ?

Le Projet Régional de Santé 2018-2022 est en cours de consultation. Il comporte un objectif relatif à l’adaptation de l’offre des Ehpad articulé en direction d’un rééquilibrage infra départemental, de l’accompagnement de l’évolution des projets d’établissement ou encore de l’adaptation des organisations et évolution des prestations services.

L’ensemble de ces évolutions sont soutenues à travers un Pacte d’Accompagnement à la Transformation des Ehpad (PACT-EHPAD), co-construit entre l’ARS, ses partenaires institutionnels, les fédérations, les représentants d’usagers et de salariés.

Comment avez-vous ressenti les récents mouvements sociaux au sein de votre région ?

La mobilisation des Ehpad de la région Pays de la Loire et leurs revendications dans le cadre de ce mouvement social sont similaires au mouvement observé sur le plan national. Mouvement qui, comme vous le savez, a révélé au grand public que le modèle de l’Ehpad doit être repensé. Dans notre région, l’accompagnement de cette transition fait l’objet du PACT-EHPAD que nous venons d’évoquer.

Il s’agira de refonder la politique d’accompagnement des ressources humaines en Ehpad, d’assurer une veille régionale et un accompagnement des établissements en difficulté, d’accompagner l’évolution des projets de soin au regard de l’évolution du public accueilli et enfin de renforcer la territorialisation des Ehpad en l’ancrant dans la Cité.


Retour aux actualités