Surmortalité en Ehpad : le terrible constat

Les statistiques de l’Insee diffusées par Delphine Roy mettent en exergue plusieurs constats : la concentration géographique de « l’hécatombe » ; la très forte surmortalité du virus chez les plus de 85 ans et donc, chez les résidents en Ehpad ; et le caractère exceptionnel de ce virus comparé aux épidémies de grippe saisonnière.