Actualités
26 août 2011

« Un enjeu éthique »

La Fnaqpa espère que la date de 2012, évoquée par le Premier ministre pour la réforme de la dépendance, sera cette fois respectée, « l’enjeu n’étant pas seulement démographique, économique ou financier, mais d’abord éthique. » 

Dans un communiqué, la Fnaqpa, dirigée par Didier Sapy, qui regroupe 350 établissements et services pour personnes âgées, se déclare elle aussi déçue par le report de la réforme de la dépendance. Elle craint notamment « qu’à force de prendre son temps à résoudre les problèmes qui se poseront en 2030, le gouvernement ne sacrifie les personnes âgées aujourd’hui fragilisées ». 


Retour aux actualités